Amélioration continue dans votre structure d’ACP

1 journée

DESCRIPTION BREVE DES OBJECTIFS

  • L’engagement dans une démarche qualité ne doit pas se limiter à la seule mise en place des exigences normatives. Cette démarche doit se révéler être un formidable levier d’amélioration et de pilotage de la performance de votre structure.L’analyse des risques et le suivi des points critiques pour manager la performance :
    • C’est recentrer les besoins des clients au cœur de l’organisation,
    • Optimiser les processus de management,

    Et utiliser des outils pertinents de contrôle et de décisions

PUBLIC CONCERNE

Toute personne exerçant en ACP

MOYENS PEDAGOGIQUES

Étude de cas, vrai / faux, méli-mélo, Jigsaw, brainstorming, évaluation de fin de formation etc.

PRE-REQUIS

Aucun pré-requis n’est nécessaire.

MOYENS ADMINISTRATIFS

Feuille d’émargement du stagiaire / Feuille d’appréciation de la formation

PROGRAMME

->THÉORIE : Incontournable, l’exploitation des non-conformités est un outil puissant d’amélioration afin d’optimiser l’organisation.

Les non-conformités, réclamations, actions curatives correctives préventives et d’améliorations.

 

->PRATIQUE : Complétude d’une fiche de non-conformité, avec analyse des causes et mise en œuvre d’action(s).

 

->THÉORIE : Les comptes-rendus des audits internes (ou internes externalisés et audits externes) données de sorties qui deviennent des données d’entrées pour le plan d’actions.

 

->PRATIQUE : Exploitation d’un rapport d’évaluation Cofrac (lecture, retour au personnel, intégration dans le système documentaire interne, réponse aux éventuels écarts et mise en place action(s)).

 

->THÉORIE : La revue de direction est un exercice délicat car il est réalisé en un temps limité au cours duquel des arbitrages seront rendus et les décisions consignées. A ce titre, il est donc impératif de consacrer le temps nécessaire à sa préparation, gage d’une revue de direction « efficiente » !

Cela contribue notamment à répondre à l’exigence suivante : « Le processus de revue doit garantir que l’information nécessaire est recueillie de façon à permettre à la direction de mener à bien cette évaluation ».

La revue de direction se doit d’aborder un certain nombre de points, d’une part parce que les référentiels l’imposent (par exemple examiner les résultats des audits), d’autre part parce qu’il s’agit d’un moment privilégié pour le faire puisque les personnes qui ont autorité sont présentes (valider les programmes d’actions et autres planifications).

Il est nécessaire que le champ de la revue de direction couvre tous les éléments du système de management.

L’ensemble des sujets peut être balayé en une ou plusieurs revues au cours de l’année.

Il est donc conseillé d’élaborer un ordre du jour “type” de revue de direction reprenant l’ensemble des éléments à traiter. Préalablement à chaque revue, seront identifiés, au sein de l’ordre du jour “type”, les sujets à aborder. Ces derniers conditionneront la préparation et notamment les données d’entrée à collecter.

 

->PRATIQUE : Création d’un support de préparation, réalisation et compte rendu de revue de direction.

NOMBRE DE PARTICIPANTS

Se référer à la convention de formation

EVALUATION

L’évaluation des acquisitions des compétences des stagiaires est réalisée en continue et par QCM par le formateur.

DOCUMENTS FORMALISANT LA FIN DE LA FORMATION

Attestation de formation

FORMATEUR(S)

Un consultant qualité CQS.

PRIX : VOIR DANS LA CONVENTION DE FORMATION

(*) Pas de TVA applicable aux journées de formation

CQS - 31 avenue cap de croix - 06000 Nice

tel : +33 (0) 9 53 93 16 42 mail : mr@cqs-experts.fr

CQS est déclarée sous le n°93060624506 auprès du préfet de la région P.A.C.A
CQS est un organisme de DPC enregistré sous le n°2958