Menu Fermer

Bilan de Compétences

team-4226955_1920

Vous souhaitez réaliser un bilan de compétence pour vous ou vos salariés, CQS dispose d'un réseau d'experts dans toute la France pour vous accompagner dans cette démarche !

Qu'est-ce que le bilan de compétences ?

Crée pendant les années 80, le bilan de compétences (BDC), est un outil d’accompagnement professionnel et personnel dans les périodes de transition voire d’évolution. Il s’inscrit dans la ligne droite de la liberté de choisir son avenir professionnel et il permet de s’en donner les moyens. Il n’existe dans aucun autre pays dans le monde. C’est-à-dire, le bilan de compétences permet de faire un point sur votre carrière afin de vous aider à définir un projet professionnel cohérent ou valider un projet de formation.

Pourquoi ?

Le bilan de compétences permet d’envisager une évolution professionnelle dans une perspective concrète. Vos compétences et votre profil sont mis en relief. C’est la possibilité de trouver un poste, des projets, au sein de votre entreprise ou à l’extérieur, en accord avec vos valeurs, vos attentes, votre ambition. 

Il se situe en amont du CV et il permet un voyage dans le temps : votre passé, tout d’abord, vos choix et orientations qui vous ont conduits au présent mais pour envisager votre futur.

Les données personnelles et les résultats obtenus sont strictement confidentiels même si le bilan a été demandé à l’initiative de l’employeur. 

Qui peut bénéficier d’un bilan de compétences ?

Salarié du secteur privé

Demandeur d’emploi

la demande doit être faite auprès de Pôle emploi, de l’APEC ou de Cap emploi,

Salarié du secteur public

Fonctionnaires, agents non titulaires, ...: textes spécifiques mais dans des conditions similaires aux salariés.

Quels sont les objectifs du bilan de compétences ?

Quelles sont les conditions d’accès au bilan de compétences ?

S’il choisit de mobiliser ses droits formation, et de le faire en dehors du temps de travail, il n’est pas tenu d’informer son employeur de la démarche.

Dans le cas contraire, le salarié doit demander l’accord préalable de l’employeur selon les règles propres à l’utilisation de ces droits formation.

Pour cela, il devra remplir certaines conditions en fonction de sa situation :

  • Pour un salarié en CDI : il faut justifier de 5 années de salariat, consécutives ou non, dont 12 mois au sein de l’entreprise dans laquelle le salarié effectue la demande. À noter qu’un délai de franchise de 5 ans doit être respecté entre deux bilans ;
  • Pour un salarié en CDD : il faut justifier de 24 mois de salariat, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois.

Le bilan de compétences ne peut être réalisé qu’avec le consentement de l’employé.

Il fait alors l’objet d’une convention tripartite signée par le salarié, l’employeur et l’organisme prestataire de bilan.

La convention précise les objectifs, le contenu, les moyens, la durée et la période de réalisation, et les modalités de réalisation, les modalités de remise des résultats détaillés et du document de synthèse ainsi que le prix et les modalités de règlement du bilan.

Le salarié dispose d’un délai de 10 jours pour faire connaître son acceptation en restituant la convention qu’il aura signée, et son absence de réponse au terme de ce délai vaut refus.
Ce refus ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement. Lorsque le bilan de compétence est réalisé sur le temps de travail, il est assimilé à l’exécution normale du contrat de travail. Le coût du bilan est à la charge de l’employeur, sauf dans les cas où les droits formation sont mobilisés !

Les conditions d’accès au bilan de compétences

Le déroulement du bilan de compétences

Le bilan comprend obligatoirement trois phases sous la conduite du prestataire. Le temps consacré à chaque phase est variable selon les actions conduites pour répondre au besoin de la personne.

CQS  informe tous ses bénéficiaires sur le contenu, les moyens matériels et humains dont ils disposeront pour la réalisation du bilan de compétences. CQS met un point d’honneur à vous proposer des prestations conformes aux dispositions des articles L.6313-1-4-6-7-8 du code du travail.

Les trois phases du bilan de compétences :

Durée du bilan de compétences :

Cette étape a pour objet de :

  • Confirmer votre engagement dans la démarche ;
  • Définir et analyser la nature de vos besoins ;
  • Informer des conditions de déroulement du bilan et des méthodes et techniques mises en œuvre.

Cette étape vous permet :

  • D’analyser vos motivations et intérêts professionnels et personnels ;
  • D’identifier vos compétences et aptitudes professionnelles et personnelles et, le cas échéant, d’évaluer vos connaissances générales ;
  • De déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle.

Cette étape vous permet au travers d’entretiens personnalisés de :

  • S’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation,
  • Recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels,
  • Prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan.

Cette phase se termine par la présentation au bénéficiaire des résultats détaillés et d’un document de synthèse. Les résultats du bilan sont la seule propriété du bénéficiaire. Ils ne peuvent être communiqués à un tiers qu’avec son accord.

La durée du bilan de compétences varie selon le besoin de la personne. Elle ne peut cependant excéder une durée maximum de 24 heures, et se répartit généralement sur plusieurs semaines.

Prix et financement d'un bilan de compétences

Le bilan de compétences est obligatoirement réalisé par un prestataire extérieur à l’entreprise, qui ne peut organiser en interne le bilan pour ses salariés.

Le coût moyen d’un bilan de compétences est d’environ 1500€. Selon votre situation professionnelle, il existe plusieurs dispositifs pour financer un bilan de compétences.

Lorsque le bilan est réalisé sur le temps de travail, il est assimilé à l’exécution normale du contrat de travail. Le coût du bilan est à la charge de l’employeur, sauf dans les cas où les droits formations sont mobilisés.

  • Option 1 :

Le financement passe par le CPF (le compte personnel de formation) lorsque seule la volonté du salarié est à considérer.

  • Option 2 :

En dehors du temps de travail la demande est à adresser à votre OPCO (Opérateur de Compétence) tout en prenant contact avec CQS. il est nécessaires d’avoir un interlocuteur qui pourra vous accompagner dans cette démarche de bilan en toute transparence pour votre employeur.

La rémunération du salarié est maintenue si le bilan a lieu sur le temps de travail, pour un congé de reclassement ou dans le cadre du plan de développement des compétences. Tout dépend de ce qui a pu être décidé dans votre entretien annuel d’évaluation.

Le bilan de compétences et le CPF ?

Pour plus d'informations

L’équipe d’experts de CQS est à votre entière disposition pour réaliser votre bilan de compétences et répondre à vos attentes.

Alors n’hésitez plus et contactez nous !