Menu Fermer

Vous faites le bilan RADIOPROTECTION de l’année écoulée et vous voulez de l’aide pour en faire une présentation impactante ?

Vous faites le bilan RADIOPROTECTION de l’année écoulée et vous voulez de l’aide pour en faire une présentation impactante ?

Nous vous livrons la méthode à appliquer : celle du 3 + 1 !

Voici les 3 informations réglementaires que vous devez inclure dans votre bilan :

  • Les résultats de l’évaluation des risques et des mesurages

  • Les résultats des vérifications accompagnés d’un bilan de ces vérifications

  • Un bilan statistique de la surveillance de l’exposition des travailleurs et de son évolution

Et 1 méthode pour rendre tout cela intéressant :

  • le storytelling

Qu’est-ce que le storytelling ? C’est l’art de transformer votre présentation en histoire impactante afin de captiver l’attention de votre auditoire.

Il suffit pour ce faire de suivre ces 7 étapes :

Prenons l’exemple de Marguerite. Elle est Conseillère en Radioprotection au sein d’un cabinet d’imagerie privé qui possède 3 sites et 53 salariés. Le Comité Social et Economique a prévu de se réunir le vendredi 20 janvier à 14h00.

Marguerite est invitée à y présenter le bilan Radioprotection.

Elle prépare sa présentation Power Point avec une diapositive consacrée aux 3 informations qu’elle souhaite présenter.

En parallèle, elle prépare sa présentation orale associée à son diaporama, car elle sait que ce bilan Radioprotection peut être un peu difficile à digérer pour des non-spécialistes.

Voici ce que présente Marguerite :

  1. La situation : quel est le point de départ de votre histoire ?

«Nous avons chacun des champs d’expertise que nous affectionnons particulièrement et d’autres qui nous posent plus de difficultés.

Et je crois que c’est parfait ainsi car un domaine moins maîtrisé par un membre de notre assemblée est le champ d’excellence d’un autre.

Je suis très heureuse de vous dire cela car, non seulement passionnée par la radioprotection, j’aime aussi en maîtriser les aspects techniques. C’est pour cela que vous m’accueillez aujourd’hui comme la spécialiste du sujet.

Ma plus grande force dans mes missions de radioprotection, c’est …

  1. La résistance : quelles sont les difficultés, les résistances auxquelles vous faites face,  en interne ou en externe ?

Avant de vous le révéler, j’ai compilé quelques faits qui pourraient vous surprendre !

Vous avez peut-être lu le bilan de l’Autorité de Sûreté Nucléaire 2021 publié en mai 2022. En voici 2 extraits particulièrement parlants :

« L’ASN poursuivra ses inspections en 2022 [avec] une attention particulière portée aux points de fragilité identifiés en 2021 (fréquence des vérifications de radioprotection, […], mise en conformité des [locaux] aux règles d’aménagement en vigueur).

En 2021, le nombre d’événement significatif en radioprotection (ESR) déclaré à l’ASN (642) dans le domaine médical est en augmentation par rapport aux années précédentes. »

Gestion de la qualité ou des risques insuffisamment maîtrisée, absence d’étude de risques, défaut de culture du risque …. L’ASN mentionne toujours dans son rapport les fragilités susceptibles d’avoir un impact sur la radioprotection des travailleurs, des patients, du public et de l’environnement. Ces orientations pilotent leur fréquence d’inspection, de contrôle des sites.

Et vous savez comment se déroule une inspection ASN !

C’est difficile et parfois douloureux, c’est intense et tous les services sont mis à contribution.

Si mon travail de radioprotection est réalisé avec comme objectif de répondre à la visite d’inspection de l’ASN, il sera improductif.

  1. Le désir : que voulez-vous apporter à votre monde professionnel ?

MAIS, si mon travail de radioprotection est réalisé dans une intention de prévention, et avec un objectif de préservation de la santé et de sécurité des travailleurs, il sera bénéfique et rempli de sens.

Voici le bilan radioprotection de l’année 2022 dans notre établissement.

Dans sa forme, ce bilan est technique, comporte beaucoup de chiffres et de notions abstraites pour les non-spécialistes.

  1. La décision/point de bascule : avez-vous vécu un moment de bascule lorsque vous avez pris la décision de modifier certaines choses ? Quelles émotions avez-vous ressenties à ce moment ?

Mon souhait aujourd’hui, est d’être une spécialiste invitée par le CSE pour présenter mon bilan annuel, mais d’être aussi une partenaire pour la Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT) de notre structure d’imagerie, travaillant main dans la main avec le médecin du travail et le CSE.

J’ai travaillé mon bilan en sortant des habitudes prises ces dernières années et en reprenant les fondamentaux : Lire le code du travail comme un livre dont « vous êtes le héros ».

  1. Votre conquête/découverte : quelle a été la conquête/la découverte (sur vos ressources, sur l’aide que vous avez trouvé …) et quels sentiments avez-vous ressentis à ce moment-là ?

J’ai redécouvert ma mission première : sous la responsabilité de mon employeur, je participe, dans un objectif de prévention, à la préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs. J’exerce mes missions en lien avec le médecin du travail, le salarié compétent et le Comité Social et Economique.

  1. Votre victoire : quelle a été votre victoire ? Que voulez-vous que les gens retiennent de cette histoire ?

Et vous savez quelle est la chose la plus concrète, la plus actionnable et la plus impactante que j’ai pu apprendre dans cette aventure ? Les conseils que je donne sont utilisés pour établir le rapport et le programme de prévention des risques professionnels annuels prévus à l’article L. 4612-16.

  1. Inspiration :  pourquoi est-ce que cette aventure est importante pour votre audience et les salariés du monde de l’imagerie ?

Dans ma présentation qui arrive tout de suite, je vous présente les 3 informations réglementaires et je conclus par un conseil formalisé. Je reste à votre disposition pour intégrer ces conseils et les résultats de l’évaluation dans le plan d’actions de prévention des risques et de protection des salariés de notre structure.

Mais sans plus tarder, voici les éléments du bilan radioprotection de l’année 2022 pour notre structure ! »

Dans les temps actuels, où nombre de PCR quittent leur fonction, travailler le bilan annuel de radioprotection, comme l’a fait Marguerite, en redonnant du sens et de la valeur à nos missions est primordial !

CQS vous accompagne pour que votre prochaine intervention au CSE soit impactante, et la plus constructive possible.


Cliquez ici