ISO 45001 : Comment bien préparer votre certification ?

ISO 45001 est la nouvelle norme ISO relative à la santé et à la sécurité au travail (S&ST ou SST). Elle est l’une des normes les plus attendues au plan mondial et devrait permettre d’améliorer drastiquement les niveaux de sécurité sur le lieu de travail. Un bénéfice pour les employés mais aussi les pour les employeurs ! Voici les infos importantes pour bien préparer sa certification ISO 45001:2018.

Qu’est-ce que la certification ISO 45001 ?

Une nouvelle (la première !) norme internationale sur la santé et la sécurité au travail (SST) a vu le jour en 2018 après 4 ans de réflexion d’un comité d’experts en SST réuni par l’ISO : la norme « ISO 45001:2018, Systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail – Exigences et lignes directrices pour leur utilisation. ».
Le but ? Réduire les risques d’accidents sur le lieu de travail et augmenter la cohérence à l’international pour la sécurité des employés et visiteurs.
Le principe ? Un cadre clair et identique (même à l’international) pour les entreprises souhaitant améliorer leurs performances de SST.

La norme ISO 45001 est structurée en 10 parties :

  1. Le domaine d’application : la sécurité et la santé au travail ainsi que le bien-être et la qualité de vie au travail.
  2. Les références normatives, chapitre imposé par la structure HLS (High Level Security) des normes ISO. A noter : il n’est pas nécessaire d’être certifié d’autres normes au préalable puisque l’ISO 45001 se suffit à elle-même.
  3. Les termes et définitions pour que le vocabulaire utilisé soit clair.
  4. Le contexte de l’organisme, dont les enjeux, les exigences etc.
  5. Le leadership et la participation des travailleurs notamment grâce à la consultation des employés et à l’engagement de la direction.
  6. La planification, les actions à mettre en œuvre.
  7. Les supports en termes de ressources, compétences, informations etc.
  8. La réalisation des activités opérationnelles dont le pilotage du changement.
  9. L’évaluation des performances avec instruments de mesure adaptés pour vérifier l’efficacité des actions menées
  10. L’amélioration pour mettre en place des actions de correction et d’amélioration continue.

A noter :

Si vous êtes certifié OHSAS 18001 et ILO OSH 2001, vous avez jusqu’à mars 2021 pour migrer vers l’ISO 45001 avant que la certification précédente ne disparaisse.

Les bénéfices et points forts de la certification ISO 45001

La certification ISO 45001 aide les entreprises à prendre des mesures efficaces et internationalement validées en termes de santé et de sécurité au travail. L’entreprise bénéficiera donc d’une reconnaissance mais également de guidelines pour améliorer sa performance qualité, hygiène, sécurité et environnement (QHSE) au travail.

Les relations internes sont valorisées tout comme celles avec les prestataires et la hiérarchie ; les dangers et les risques liés à l’activité sont décelés ; le dialogue social est amélioré ; la réputation de l’entreprise mise en valeur…

Avec la certification, l’entreprise s’engage à former une approche proactive de la promotion de la santé, sensibiliser les salariés aux dangers de sécurité et de santé au travail. Indirectement, les coûts de l’entreprise peuvent diminuer grâce à la baisse du nombre d’arrêts de travail, de dégâts matériels, pannes, absences etc.
Et comme la norme implique une amélioration continue via une démarche structurée, les entreprises doivent en permanence rester à jour. Démarches, nouvelles lois, nouvelles procédures, évolutions liées à la sécurité et santé au travail… Il est crucial de faire appel à un organisme d’accompagnement.

Comme toute norme ISO, l’ISO 45001 possède une structure HLS (High Level Structure), c’est à dire qu’elle suit une « structure-cadre » qui contient un corpus commun de termes et de définitions. Cela facilite ainsi l’assimilation et la compréhension des différentes requêtes pour réussir la mise en place de la norme.

A savoir :

La norme ISO 45001 est applicable à toutes les organisations indépendamment du secteur d’activité, de la taille ou du service ou produit fourni.

3/ OHSAS 18001 et ISO 45001, quelles différences ?

La norme ISO 45001 prend en considération les opportunités en plus des risques et se concentre sur l’interaction entre un organisme et son environnement alors que l’OHSAS 18001 met en avant l’interne avec le management des dangers en termes de santé et sécurité au travail.

L’ISO 45001 prend en compte les points de vue des différentes parties intéressées et est dynamique sur l’ensemble de ses articles.

Autre point important : alors qu’OHSAS 18001 établit une procédure à suivre, ISO 45001 propose une approche processus. C’est-à-dire que dans cette perspective, chaque processus transforme les éléments d’entrée en éléments de sortie en créant de la valeur ajoutée et des nuisances potentielles. A titre d’exemple, les processus support sont notamment :

  • gérer la documentation
  • dispenser la formation
  • acquérir et maintenir les infrastructures
  • tenir à jour la veille réglementaire
  • gérer les moyens d’inspection
  • tenir la comptabilité
  • administrer le personnel
  • Etc.

Le saviez-vous ?

On recense chaque année plus de 370 millions de blessures liées au travail et 2,7 millions décès, selon l’Organisation internationale du travail (OIT). Il est donc primordial de proposer une norme pour diminuer autant que possible le nombre de personnes touchées.
La nouvelle norme ISO 45001 a été élaborée dans ce sens , et permet d’uniformiser tous les systèmes nationaux et internationaux de gestion de la santé et de la sécurité au travail.

4/ Les étapes clés vers la certification ISO 45001

Pour les organismes non certifiés

Votre organisme n’est pas certifié OHSAS 18001 ou autre accréditation sur la sécurité et la santé au travail et vous souhaitez être certifié ISO 45001 ? Voici le process à suivre :

  1. Un pré-audit facultatif pour se préparer à la démarche peut être demandé afin de faciliter la suite.
  2. Une première phase d’audit de certification (hors site ou in situ) à envoyer au minimum 3 semaines avant la date d’audit.
  3. Une seconde phase d’audit (in situ) pour comparer la théorie normative avec la réalité observée. Les écarts sont notés et doivent être utilisés pour trouver des actions correctives à mettre en place.
  4. La vérification des actions d’amélioration
  5. La délivrance du certificat fait suite à l’approbation par l’organisme certificateur, une fois toutes les non-conformités réglées. En cas de besoin, une visite complémentaire peut être planifiée avant la délivrance du certificat.
  6. Durant les 3 ans suivant la délivrance de ce certificat, des visites de surveillance sont planifiées chaque année.
  7. Quelques mois avant la fin de validité du certificat, un audit de renouvellement est planifié.

Pour les organismes déjà certifiés OHSAS 18001

Puisque la norme OHSAS 18001 comprend de nombreuses exigences incluses dans la norme ISO 45001, toutes les étapes du processus ne sont pas nécessaires. Une simple migration (ou transition) suffit. Votre organisme peut alors demander à obtenir une copie de l’ISO 45001 et identifier les lacunes dans son système de management de l’SST et élaborer un plan de mise en œuvre pour les résoudre et satisfaire les nouvelles exigences.

Il faut donc :

  1. Analyser les parties intéressées et les facteurs en mesure d’impacter l’entreprise puis étudier les risques grâce au système de management.
  2. Définir le périmètre d’application du système.
  3. Utiliser ces informations pour mettre en place un processus, évaluer les risques et définir les indicateurs.

Bon à savoir:

Votre organisme possède déjà une certification ISO 14001:2015 (management environnemental) ou ISO 9001: 2015 (systèmes de gestion de la qualité) ? La certification sera simplifiée puisque vous possédez déjà une structure cadre HLS !

Les bonnes pratiques pour une certification

Pour une migration ISO 45001 ou une nouvelle certification voici quelques conseils pratiques :

  • Entourez-vous de professionnels de la certification, vous gagnerez un temps précieux et bénéficierez de conseils avisés.
  • Impliquez les équipes encadrantes et communiquez en interne.
  • Intégrez tous les acteurs de votre activité, des intervenants extérieurs aux différentes strates de la hiérarchie.
  • Utilisez des outils de management de la qualité (AMDEC, plan de prévention, Management par les processus, Kaisen, arbre des causes, entretiens individuels…).
  • Instaurez un comité de santé-sécurité au travail.
  • Identifiez les risques pour la S&ST et prévoyez un plan d’actions.
  • Communiquez en externe pour une bonne image de votre entreprise.

Une certification ISO 45001 par l’IAF (International Accreditation Forum) permet de réduire les risques liés au lieu de travail et d’améliorer la Santé et la Sécurité en entreprise. Cela apporte également un bénéfice en termes de réputation de la marque employeur et permet de réduire les coûts ! D’ici 2021, la norme OHSAS 18001 tend à disparaître complètement au profit de l’ISO 45001. Il est temps de préparer sa migration ou sauter le pas et se lancer dans la certification ISO 45001:2018 directement.